RETOUR AU BUREAU, QUELLES SONT LES NOUVELLES TENDANCES ?

Et si le nomadisme devenait la norme.

QUELLES SONT LES NOUVELLES TENDANCES?

La crise sanitaire nous pousse à repenser nos manières d’occuper l’espace et d’interagir avec notre environnement, les deux grands sujets du design.
Nous notons également l’importance du design sur le bien-être. Les espaces ne seront plus occupés comme avant, ils seront modifiés et adaptés à nos nouveaux modes de vie.

Ainsi la tendance au nomadisme est au cœur des discussions. Ce dernier devient alors indispensable et permet à chacun de s’adapter aux mutations des sociétés urbaines. Grâce à lui, chacun(e) peut faire preuve de souplesse et de flexibilité, afin de supporter au mieux les aléas de l’environnement extérieur. Nos mouvements sont impactés par le Covid-19. Cette dernière année nous a obligés à revoir notre mode de vie et de consommation. Il émerge déjà de nouveaux besoins et nouvelles tendances qui auront un impact social positif dans de nombreux domaines.

Zyva Studio

Comment s’adaptent les entreprises ?

Le télétravail, nouveau levier de recrutement pour les entreprises.

La pandémie a bouleversé le monde du travail et accélère l’attractivité du télétravail. Afin de favoriser le nomadisme digital, les entreprises apportent des solutions créatives ouvrant la voie à un avenir de travail flexible et à distance. Certaines d’entre elles programment des répliques virtuelles de bureaux où les employés peuvent se réunir pour se rencontrer et travailler.

La startup TeamFlow, fondée par un français, a développé un bureau virtuel.
Une fois connecté, le salarié peut déambuler dans les couloirs avec son avatar. Dès qu’il s’approche d’un collègue, la caméra et le son s’allument et les deux collaborateurs peuvent échanger instantanément en visioconférence.
La technologie et la réalité augmentée sont utilisées par différentes entreprises pour recréer un environnement de travail agréable et surtout permettre aux employés de garder un lien social.

Hoxton Chicago’s Working From West Loop

Au Portugal, Ponta do Sol est le premier village à proposer des espaces de coworking gratuits, des maisons à louer et des événements pour les nomades numériques. D’autres devraient suivre.

Ces nouveaux outils de travail favorisent une nouvelle façon de penser et d’appréhender l’espace du bureau. Au sein même des entreprises, nous remarquons déjà de nombreux changements qui risquent de perdurer. Le bureau traditionnel laisse place à des espaces nomades, flexibles et collaboratifs.
De cette situation contraignante est née une nouvelle relation de confiance entre les membres d’une entreprise. Les employés ont démontré qu’ils travaillaient de manière productive à distance et même les plus sceptiques en sont aujourd’hui convaincus.

Puisque de nombreuses entreprises utilisent le travail hybride et un système de rotation, la taille des bureaux va évoluer. Cela entraînera de réelles économies pour les entreprises à long terme. Une entreprise qui accepte le travail hybride booste la productivité et le bien-être de ses employés, tout en respectant les mesures sanitaires.

Allons-nous vraiment retourner au bureau ?

Le télétravail présentant de nombreux avantages, donnons aux employés l’envie de retourner au bureau. L’entreprise doit alors créer un environnement de travail sain, le bien-être des employés est la priorité.

Les meubles doivent être modulables pour permettre des ajustements de l’espace.
La tendance “Clean Dream” semble attirer nombre d’entreprises en proposant une atmosphère douce et lumineuse. Les meubles tout en rondeur et les couleurs chaleureuses favorisent la création d’espaces “cocooning”.

Morning coworking Monceau

L’épidémie de COVID-19 nous amène à être plus attentifs à ce qui nous entoure et aux éléments naturels. La tendance design “Natural Bond” permet de se rapprocher de la nature. Au bureau, des plantes vertes créent une séparation physique naturelle entre les individus. Cette décoration met à l’honneur les plantes, les matériaux naturels, le bois, les matériaux éco-responsables, recyclés et locaux.

Beaucoup de français ont partagé leur amour pour les espaces verts et un désir de retour aux sources. Depuis plusieurs années déjà et dans un mouvement de respect de l’environnement, plusieurs bureaux utilisent du mobilier de récupération. La tendance “Back to craft” s’inscrit dans la continuité de ce mouvement en prônant un mode de consommation plus éco-responsable.

La pandémie a également soulevé la tendance des “box” une ou plusieurs personnes. C’est une solution flexible, modulable qui prend peu de place et permet de garder une certaine intimité.

Ou rester travailler à la maison ?

Nous sommes persuadés que la possibilité d’alterner travail à domicile et au sein de l’entreprise va s’installer durablement. Ces tendances vont perdurer et nombreux sont ceux qui vont continuer à favoriser un environnement de travail plus agréable.
Certains choisissent même de partir vivre dans leurs résidences secondaires, à la recherche de sérénité et d’espace.

En Europe, certains pays adoptent même des lois pour protéger les droits des travailleurs à domicile. Autrefois un luxe, le télétravail devient un choix donné aux salariés.

Le “Flex office” ou “travail hybride” est une solution flexible et nomade qui semble particulièrement adaptée à la pandémie. Il répond aux nouvelles exigences sanitaires et réduit les déplacements des salariés.

Le design de la maison doit donc s’adapter à ce nouveau mode de travail.
Pour ce faire, de nombreux designers ont repensé le bureau traditionnel en espace modulable. L’univers du design doit proposer des solutions adéquates, mobiles, flexibles et créatives capables de s’adapter à différents types de situations.
On voit apparaître beaucoup de bureaux amovibles, parfaits pour les petits espaces ou pour une courte durée.

Jak Studio

L’agence de design londonienne Boano Prismontas a imaginé un espace indépendant avec un bureau amovible. Il peut avoir de multiples fonctionnalités.
En Juillet 2020, Jak Studio, une autre entreprise londonienne, présentait un concept de canapé qui peut être ré-assemblé en une unité de travail. C’est idéal pour les petits espaces qui doivent passer d’un lieu de travail à un lieu de détente en très peu de temps.

Le fabricant italien LAGO crée “Home Office” en Juillet 2020. C’est une nouvelle collection de mobilier ultra-flexible qui répond aux besoins du télétravail.
Les produits sont peu encombrants et peuvent être adaptés à différents espaces, de grands espaces ouverts au moindre recoin, dans un salon, une cuisine, un bureau ou un couloir. Chaque pièce de mobilier est polyvalente, personnalisable et flexible afin d’organiser les espaces de vie. Elles offrent l’intimité d’un bureau, tout en étant confortables et adaptées à tous les intérieurs.

Ou même ailleurs ?

Le télétravail se normalisant, le groupe Accor a décidé de cibler une autre clientèle.
En 2020 pour survivre à la crise sanitaire, le groupe d’hôtels a créé un programme appelé “Hotel Office”. Celui-ci permet aux personnes de réserver une chambre d’hôtel pour télétravailler. Un hôtel de la ville de Tourcoing a également transformé quelques chambres en espaces de coworking.

Cette alternative au télétravail à la maison a pour objectif d’améliorer la qualité de travail des télétravailleurs. Ce procédé permet au nomade digital de réserver un bureau lorsque la maison est occupée ou trop bruyante, ou lorsqu’il est en déplacement.
Afin d’attirer un nouveau type de clients, les hôtels concernés mettent en avant une connexion très haut débit et un espace calme.

Certains cafés deviennent également des bureaux semi-permanents, on les appelle les “coffice” ou “café coworking”. Située en plein cœur des Batignolles à Paris,
la Galerie Café est un bon exemple de café-bureau. Cette Galerie suit la tendance scandinave, avec des matières boisées, neutres et un univers cosy. À Lyon, le Simone situé dans le deuxième arrondissement est un café-bureau qui peut accueillir 45 coworkers.

Coworking Marcadet

Les espaces de travail alternatifs permettent aux employés de travailler près de leur domicile. C’est une excellente alternative entre le travail à domicile et le bureau traditionnel, car tout individu, aussi nomade soit-il, a besoin d’être stimulé et de rencontrer des collaborateurs.

Ces nouveaux espaces et ces nouvelles habitudes vont perdurer. Il s’agit d’un changement fondamental accéléré par la pandémie qui permettra aux employés de travailler de n’importe où. Et n’importe quand ?

– Julie de Ponsay & Eliott Harnois